Accueil / Comprendre / L’Archétype féminin du mois de Novembre : L’alchimiste, celle qui transforme
FacebookTwitterPinterestEmail

L’Archétype féminin du mois de Novembre : L’alchimiste, celle qui transforme

18 novembre 2021

À la rencontre des archétypes féminins, un parcours initiatique pour se relier à sa nature féminine cyclique changeante. L’Archétype féminin du mois d’Octobre : L’alchimiste, celle qui transforme.

L’Alchimiste porte plusieurs noms, elle est nommée : la Sorcière, la Reine de la Mort, la Magicienne ou encore l’Enchanteresse.

Elle séjourne au cœur de l’automne et nous accompagne dans la pénombre de cette saison. Enveloppée d’un voile sombre et entourée de mystère, elle nous plonge dans la noirceur des nuits les plus longues de l’année. Elle est gardienne de la mort et de la nature qui s’ensommeille pour la traversée de l’hiver.

L’Alchimiste est une magicienne                     

Elle communique avec les mondes mystérieux avec aisance. Elle est très douée pour les rituels et les cérémonies. Attirée par les arts divinatoires, elle a des facilités pour la cartomancie, la chiromancie, l’astrologie, etc. Elle est clairvoyante et clairaudiente. Elle perçoit les mondes subtils, reconnaît les signes et les messages qui lui sont adressés.

L’Alchimiste traverse l’obscurité

Elle est prête à descendre dans ses profondeurs pour y rencontrer ses zones d’ombre. Elle sait que chaque voyage intérieur est une source de libération. Elle allume la lumière dans le noir pour regarder ce que l’on ne veut pas y trouver. Elle se confronte à ses peurs. Elle traverse l’inconfort. Elle ne recule pas devant les énergies sombres.

L’Alchimiste n’est pas effrayée par la mort

Notre âme traverse plusieurs cycles de vie et de mort. L’Alchimiste nous assiste dans ce voyage. Elle nous invite à nous mettre à nu pour accepter de changer de peau.                                            

Elle nous aide à déconstruire pour mieux reconstruire. Elle savoure toutes les fins de cycle. Elle trie, composte et fait mourir les aspects de nous-mêmes qui n’ont plus leur place dans notre vie. Elle sait que la mort est la naissance de quelque chose d’autre. Comme une porte à traverser pour accéder à une réalité différente, parfois plus ajustée.      

L’Alchimiste transforme et nous fait traverser le feu

Elle règne sur toutes les transformations qui œuvrent dans nos vies. À l’instar des arbres qui se transforment en prenant la couleur du feu en automne, elle brûle dans son chaudron tout ce qui doit être transmuté. Elle utilise nos souffrances et nos blessures comme des ingrédients sacrés pour alchimiser notre être et accroître notre connaissance de nous-mêmes. Elle nous enseigne l’alchimie de l’âme.

Lorsqu’elle juge que le moment de notre transformation est arrivé, elle nous jette dans le feu ! Pour cela, elle est redoutable et effrayante, bien que nous sachions en notre for intérieur qu’elle est juste et emplie de compassion.

L’Alchimiste accompagne nos deuils

Elle se tient au seuil des feux initiatiques de notre vie (deuil, perte, séparation, maladie, mort). C’est la gardienne des rites de passage. Elle comprend la souffrance et nous apprend à la traverser avec grâce.            

Aussi difficiles que puissent être les étapes de vie qui se présentent sur notre chemin, l’Alchimiste se tient à nos côtés, une lanterne à la main pour nous encourager à voir la lumière au bout du tunnel. Elle porte les messages des défunts et délivre le sens spirituel des grandes leçons de la vie.   

Voici quelques questions pour prolonger votre réflexion seul(e) ou avec vos proches :                                    

  • Comment voyez-vous la mort ? En avez-vous peur ?                                          
  • Qu’est-il temps de faire mourir dans votre vie ?                                       
  • Quels aspects de vous-même demandent à être compostés ?                                 
  • Y a-t-il des choses que vous avez perdues ou des personnes qui vous ont quittée et dont vous n’avez pas entièrement fait le deuil ?                                        
  • Comment les grandes étapes de votre vie (deuil, perte, séparation, mort) vous ont-elles permis de vous reconstruire ?                
  • Quels aspects de vous-même essayez-vous de cacher ?                                            
  • Avez-vous peur du noir ? De la nuit ? De l’ésotérisme ? Pratiquez-vous un art divinatoire ? Lequel ?

Extrait du livre Femme Prêtresse, Editions Leduc 2021

Illustration : Anne Amanda

L’Alchimiste se présente dans les moments difficiles de votre vie. Elle vous accompagne pour traverser les épreuves, les étapes et les grands bouleversements. Elle vous familiarise avec votre ombre pour que vous n’ayez plus peur de l’obscurité. C’est à elle qu’il faut faire appel lorsque la nuit est noire et longue. Elle saura utiliser sa magie pour vous conduire de l’autre côté du tunnel.

par <a href="https://www.beautytherapyabsolution.com/author/moonsisters-paris/" target="_self">Alexandra Fryda Marty</a>

par Alexandra Fryda Marty

Moon Sisters Paris

Manifesto

Nous croyons que la Beauté sait réparer les coeurs et élever les esprits.
Nous croyons qu’elle s’incarne en chaque chose et chaque être vivant.
Nous croyons que la nature est à la fois source de beauté et d’inspiration.
Nous croyons qu’il est de notre responsabilité de faire le beau autour de nous.
Bienvenue en Beauty Therapy !

Découvrir


Suivez l’aventure Beauty Therapy en vous inscrivant à la newsletter

error: Content is protected !!