Accueil / Manger / Comment commencer un jeûne hydrique ?
FacebookTwitterPinterestEmail

Comment commencer un jeûne hydrique ?

6 mars 2021

Et si vous offriez à votre corps l’opportunité de se débarrasser de ses toxines ? Le jeûne hydrique est une pratique qui séduit de plus en plus de personnes pour ses bienfaits sur le corps et sur l’esprit. Longtemps repoussée par la médecine officielle, la pratique du jeûne est aujourd’hui une expérience de plus en plus conseillée par les scientifiques pour rebooster le système immunitaire voire même soigner des maladies chroniques. Découvrez nos conseils pour démarrer votre jeûne hydrique en toute sérénité ! 

Qu’est-ce que le jeûne hydrique ? 

Le jeûne hydrique consiste à nourrir son corps exclusivement d’eau sans manger de nourriture pendant une période choisie pouvant aller de quelques jours à plusieurs semaines. En cas de faim, le jeûneur pourra boire de l’eau chaude légèrement salée et en cas de soif, de l’eau à température corporelle, c’est-à-dire à 37°C qui demandera moins d’effort au corps pour l’assimiler que l’eau fraîche ! 

Les bienfaits du jeûne hydrique 

Le jeûne hydrique, contrairement au jeûne sec, permet de jeûner tout en continuant de boire de l’eau et donc d’apporter à son corps l’hydratation dont il a besoin. 

Les bienfaits du jeûne à l’eau sont nombreux : cette pratique permet dans un premier temps de libérer l’organisme de ses toxines en boostant la fonction des organes émonctoires. Dans un second temps, le jeûne réveille la vitalité présente en vous : vous vous sentez plus énergique et en meilleure forme. Enfin, le jeûne a fait ses preuves face à différents maux qu’il apaise et peut même soigner : hypertension, problèmes de poids, allergies, fatigue chronique ou encore maladies cardio-vasculaires.  

Pour nettoyer le corps en profondeur, un jeûne de 3 jours minimum est nécessaire. En 3 jours, votre corps se débarrasse de ses toxines et votre système immunitaire est reboosté. En revanche, si vous souhaitez engager vos réserves, vous pouvez bien évidemment jeûner pour une durée plus longue : un jeûne de 7 jours est recommandé pour permettre à votre corps d’entamer un réel travail de régénération. 

Les étapes à suivre pour un jeûne hydrique

Bien se préparer pour mieux éliminer les toxines 

Afin de préparer un jeûne à l’eau, il est essentiel de modifier son alimentation pendant quelques jours voire semaines avant le début et selon la durée du jeûne. De cette manière, vous faciliterez la transition vers le jeûne pour votre corps et éviterez les coups durs ! 

Pour une préparation optimale, réduisez progressivement la consommation d’aliments solides et transformés notamment les protéines animales et les boissons alcoolisées. Essayez également de limiter les dépendances telles que la cigarette ou liées à certains aliments qui pourraient empêcher le bon déroulement de votre jeûne. Dans le cadre de votre préparation, privilégiez le bio et allez petit à petit vers une alimentation exclusivement basée sur des repas liquides. Les trois jours avant le début de votre jeûne sont essentiels pour préparer votre corps : la veille, mangez très léger et tentez de vous purger avant d’entamer le jeûne hydrique afin d’aider vos intestins à se libérer de leurs toxines.  

Aborder son jeûne de façon zen 

Pour un jeûne à l’eau réussi, commencez votre jeûne en étant reposé et sans stress. Il est tout à fait normal d’avoir de l’appréhension avant d’entamer une période de jeûne ! Essayez d’engager une attitude positive et confiante qui permettra d’aider votre corps et votre esprit à la détoxification. Être détendu aidera également vos muscles à mieux appréhender le jeûne et permettra de rediriger l’énergie économisée vers les organes émonctoires mobilisés : foie, intestins, reins ou encore les poumons ! 

Se reposer pendant le jeûne 

Jeûner et bouger ne font pas bon ménage ! Le jeûne, très axé sur la vitalité, permet à votre corps d’économiser temporairement l’énergie dédiée à la digestion. Cependant, votre corps investit cette vitalité économisée dans des fonctions d’élimination des toxines, il est donc très important de ne pas dépenser cette énergie dans des activités physiques intenses. Privilégiez plutôt des marches douces dans la nature, des assouplissements ou encore de la méditation guidée.  

L’après jeûne 

Une chose essentielle : ne pas brusquer votre corps ! Laissez-le prendre son temps en revenant progressivement vers une alimentation saine et équilibrée adaptée à votre rythme de vie. Les premiers jours, privilégiez de faibles quantités d’aliments liquides : par exemple, bouillons ou soupes de légumes, jus ou encore tisanes. Par la suite, réintroduisez les céréales et les légumes frais. Enfin, si votre alimentation s’y prête, réintroduisez la viande, les produits laitiers et autres composants de votre régime alimentaire.  

Le jeûne à l’eau est aussi l’occasion de revoir vos habitudes alimentaires et de trouver l’équilibre qui convient à votre corps pour être en meilleure santé !  

Quelques éléments à noter 

L’apparition de boutons, de mauvaise haleine, des articulations douloureuses et d’odeurs corporelles plus prononcées sont tout à fait normale. Ces signes sont la manifestation de l’élimination des toxines et du ménage intérieur qu’effectue votre corps pendant le jeûne. Alors plutôt que de vous en inquiéter, contemplez les miracles dont est capable votre organisme !  

par <a href="https://www.beautytherapyabsolution.com/author/l-equipe-absolution/" target="_self">Edito Beauty Therapy</a>

par Edito Beauty Therapy

Auteur.e.s

Manifesto

Nous croyons que la Beauté sait réparer les coeurs et élever les esprits.
Nous croyons qu’elle s’incarne en chaque chose et chaque être vivant.
Nous croyons que la nature est à la fois source de beauté et d’inspiration.
Nous croyons qu’il est de notre responsabilité de faire le beau autour de nous.
Bienvenue en Beauty Therapy !

Découvrir


Sur le même thème


error: Content is protected !!