Accueil / Manger / Régime keto et jeûne intermittent : les bienfaits
FacebookTwitterPinterestEmail

Régime keto et jeûne intermittent : les bienfaits

10 mars 2023

Le régime keto et le jeûne intermittent sont deux pratiques alimentaires particulièrement en vogue. Toutes deux peuvent permettre de perdre du poids, mais surtout ces deux modes d’alimentation permettent d’améliorer le fonctionnement de tout le corps. Le régime cétogène permet de relancer le processus de cétose en obligeant notre foie à transformer les acides gras en sucre. Le jeûne intermittent met au repos le système digestif en alternant des périodes de jeûne avec des périodes d’alimentation. Ces deux types de régimes alimentaires comportent de nombreux bienfaits, mais pratiqués ensemble le régime cétogène et le jeûne intermittent multiplie leurs effets sur notre corps. On vous explique comment et pourquoi.

Quels sont les principes de la diète cétogène ?

Ce régime, qu’on appelle keto pour ketogenic en anglais, repose sur un postulat surprenant. En effet, l’élément principal d’une alimentation cétogène sont les lipides, c’est-à-dire le gras. On va augmenter considérablement son apport en graisses, en réduisant le plus possible les glucides (toutes les formes de sucres), et en limitant les protéines. On mesure à quel point cela peut paraitre contre-intuitif !

Cette idée repose sur un mécanisme du corps bien réel qui ne s’enclenche que lorsqu’il est privé de sucre : la cétose. Elle est enclenchée par notre foie lorsque l’apport en glucose, source principale d’énergie de notre corps, n’est plus assuré dans le sang. Le foie va alors puiser dans les graisses, pour transformer les acides gras en cétones et les envoyer dans le sang pour remplacer le glucose.

Une alimentation cétogène vise à réduire radicalement les glucides pour obliger le foie à enclencher la cétose. Ainsi, on diminue ses apports en glucides à 35g par jour. On évite de manger des céréales, du sucre (de table, mais aussi le miel ou le sirop d’érable), des fruits riches en sucres et des tubercules, riches en amidon (qui est aussi un glucide), comme les pommes de terre. On fait par contre le plein de gras, en privilégiant le bon gras. Il s’agit des produits laitiers entiers (et non allégées en matière grasse), des huiles (les plus variées possible), des oléagineux (amandes, noix, etc.), des petits poissons gras (riches en oméga 3), des avocats ou encore des œufs.

Quels sont les bienfaits du régime kéto ?

Les bienfaits de ce mode d’alimentation ont été prouvés par de nombreuses études scientifiques. Il peut aider à réguler considérablement le poids et augmenter le niveau d’énergie. Surtout il contribuerait à réduire le risque d’apparition du diabète de type 2 (en réduisant le niveau d’insuline), de maladies cardiovasculaires, de maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer, etc.), de douleurs chroniques (fibromyalgie, etc.) et de cancer. Tout cela, grâce à la cétose. Mais il existe un autre type d’alimentation qui favorise considérablement l’enclenchement de la cétose dans le corps : c’est la pratique du jeûne !

Quels sont les effets du jeûne intermittent ?

Jeûner est une pratique spirituelle, mais aussi très fréquente dans la nature. Quand un animal est blessé ou malade, il jeûne instinctivement. Aujourd’hui cette pratique s’est considérablement développée, car elle a prouvé ses bienfaits sur de nombreux points. Cesser de s’alimenter sur un laps de temps met au repos notre système digestif, tout en laissant le corps puiser l’énergie à l’intérieur de lui-même. Cela engendre différentes réactions métaboliques, dont la fameuse cétose !

Jeûner a des bienfaits à long terme sur :

  • la perte de poids ;
  • la relance du système digestif et du processus de renouvellement cellulaire ;
  • l’amélioration du système immunitaire ;
  • la qualité du sommeil et le niveau d’énergie ;
  • la réduction des risques de cancer et de maladies cardio-vasculaires ;
  • la réduction des risques de diabète de type 2 ;
  • l’apaisement de troubles liés à des maladies inflammatoires ou des douleurs chroniques ;
  • etc.

Il existe de nombreux types de jeûne. La majorité du temps, on supprime les aliments, mais on continue de boire pendant le jeûne. Il existe aussi des jeûnes secs où l’on ne boit pas, qui sont toutefois très fortement déconseillés sur une longue période. On peut faire des jeûnes courts et des jeûnes longs (au-delà de 3 jours et jusqu’à 10 jours).

Le jeûne intermittent consiste à alterner des périodes de jeûne avec des périodes de prise alimentaire. Cela se pratique généralement sur une journée de 24h en prolongeant le jeûne naturel qu’induit le sommeil. On installe une fenêtre de jeûne durant 16h puis on répartit ses 2 ou 3 repas par jour sur les 8h restantes. Même à ce rythme, cette pratique a prouvé qu’elle possédait les mêmes bienfaits à long terme qu’un jeûne d’une autre forme. Elle a en plus l’avantage de pouvoir être plus facilement mise en place dans son quotidien.

Les bienfaits de l’association régime keto et jeûne intermittent

Puisque régime keto et jeûne intermittent agissent tous les deux sur la cétose et permettent au corps d’enclencher ce mécanisme, aux nombreux bienfaits, que se passe-t-il si on les associe ? Eh bien, les deux renforcent mutuellement leurs effets !

D’abord ils permettent tous les deux de générer l’état de cétose, par des moyens d’action différents. Les associer permet donc de décupler les bienfaits que cela engendre : perte de poids durable, augmentation de l’énergie et de la qualité du sommeil, réduction des risques de maladies.

Par ailleurs, chacun de ces régimes va renforcer les effets de l’autre. Le régime keto permet de mieux se préparer aux périodes de jeûne. Cela est encore en cours d’études, mais la production de cétones dans le corps et une alimentation plus riche en lipides auraient un réel impact sur la sensation de satiété, réduisant ainsi la faim.

Ensuite, le jeûne intermittent permet d’accélérer l’entrée en cétose du corps, qui est plus long lorsqu’on pratique seulement une diète cétogène. En supprimant plus rapidement les réserves du sucre du corps et en diminuant le niveau d’insuline, jeûne oblige le corps à aller plus rapidement vers les réserves des cellules adipeuses (les graisses) pour enclencher la cétose.

Par contre, il est déconseillé de tout commencer en même temps. Le régime keto et le jeûne intermittent requièrent tous deux une certaine organisation et surtout un temps d’adaptation du corps. Mais associer progressivement régime keto et jeûne intermittent peut être la clé pour améliorer votre santé et votre poids durablement.

par <a href="https://www.beautytherapyabsolution.com/author/l-equipe-absolution/" target="_self">Edito Beauty Therapy</a>

par Edito Beauty Therapy

Auteur.e.s

Manifesto

Nous croyons que la Beauté sait réparer les coeurs et élever les esprits.
Nous croyons qu’elle s’incarne en chaque chose et chaque être vivant.
Nous croyons que la nature est à la fois source de beauté et d’inspiration.
Nous croyons qu’il est de notre responsabilité de faire le beau autour de nous.
Bienvenue en Beauty Therapy !

Découvrir


Sur le même thème


error: Content is protected !!