Accueil / Manger / Rhodiola Rosea, la racine dorée
FacebookTwitterPinterestEmail

Rhodiola Rosea, la racine dorée

2 avril 2021

Plante médicinale au passé mystique, la rhodiola a alimenté légendes et contes depuis des temps immémoriaux. On raconte qu’elle serait à l’origine de la force légendaire des Vikings, qu’elle aurait été le secret bien gardé d’un empereur Chinois, on la retrouve à travers l’histoire en Islande, en Suède, en Ukraine, en France, en Russie, en Grèce et en Asie centrale.

Utilisée depuis des siècles en médecines traditionnelles chinoise et grecque, la rhodiola est profondément ancrée dans la pharmacopée et la culture en Sibérie (sa patrie). Réputée pour son exceptionnelle composition à l’origine de ses vertus, de nombreuses études cliniques ont démontré les effets positifs de la racine de rhodiola, notamment pour lutter contre le stress, améliorer les fonctions cognitives, les performances sportives et augmenter l’énergie.

Je vous invite à découvrir cette plante très spéciale, reconnue pour ses bienfaits et dont la notoriété ne cesse de croitre depuis ces vingt dernières années.

Histoire & géographie

La rhodiole, rhodiola rosea (nom scientifique), orpin rose ou orpin odorant, est une plante vivace de la famille des crassulacées.

En raison de son rhizome à la couleur bronze doré, la rhodiola est aussi appelée « racine d’or ».  Le terme rhodiola est issu du grec Rôdôn (rose) ou encore Rhodia et du diminutif iola (petite rose, ou petite racine de Rhodes), cela rappelle que la plante possède des qualités communes à la rose.

D’ailleurs lorsque le rhizome est séché il dégage une senteur de rose et c’est pour cette raison que le célèbre botaniste suédois Carl von Linné, l’a nommé ainsi au milieu du 18e siècle.

La rhodiola s’épanouit dans des biotopes humides, c’est une plante qui s’adapte parfaitement aux régions qui possèdent un climat froid, de haute altitude, notamment en Europe du Nord, en Asie et dans certaines parties de l’Amérique du Nord. La résilience et la capacité de la rhodiola à évoluer et prospérer dans des conditions extrêmes préfigurent son spectre complet et dynamique, de bienfaits pour notre organisme.

Pendant sa floraison la rhodiola est très jolie, haute de 20 à 40 cm. La plante se développe en touffes, avec une tige épaisse, de longues feuilles et des fleurs jaunes (femelles) ou rouges (mâles).

Il existe plus de 200 espèces différentes de rhodiola dans le monde, 20 seulement sont utilisées dans les médecines traditionnelles russe et chinoise.

Dans les années 40, la rhodiola est redécouverte par le Dr russe Nicolaï Lazarev (Cf : article Introduction aux adaptogènes). Staline lui aurait demandé de trouver le moyen d’augmenter la résistance physique et intellectuelle du peuple russe.

La rhodiola a été notamment testé et utilisé par des athlètes russes pour accroitre les performances à la fois mentalement et physiquement et pour améliorer leur temps de récupération. 

Depuis les années 60 la rhodiola est l’une des plantes adaptogènes, qui a fait l’objet du plus grand nombre de recherches, grâce notamment à l’union soviétique.
Cette plante a été enregistrée officiellement en 1969, dans la pharmacopée Russe, comme remède pouvant être prescrit au même titre que les médicaments conventionnels. Elle est considérée comme une plante adaptogène capable d’augmenter l’endurance physique et de surmonter le stress, la fatigue et la dépression.

La Sibérie est la patrie de la rhodiola, elle fait partie intégrante de la culture et de l’histoire. Les décoctions de racines ont été utilisées depuis des siècles pour aider le peuple à faire face aux longs hivers très rudes. Elle symbolisait la santé et la fertilité, on raconte que la racine était donnée aux jeunes mariés avant leur nuit de noces.

Elle était également utilisée régulièrement pour aider à atténuer la fatigue, les problèmes digestifs et l’épuisement nerveux.
Cette plante est si précieuse que sa localisation ainsi que les techniques de récolte et de conservation étaient des secrets étroitement gardés au sein des communautés locales.

Les Mongols utilisaient la rhodiola pour traiter la tuberculose et la pneumonie ainsi que pour prévenir des maladies pendant les longs mois d’hiver. Les moines tibétains consommaient une décoction de rhodiola pour aider à calmer leur esprit pour la méditation et les sherpas utilisaient la racine pour aider à oxygéner le sang lors de treks en haute altitude.

L’utilisation de la rhodiola dans la médecine traditionnelle chinoise remonte à plusieurs siècles et est connue sous le nom de hong jing tian. Elle est utilisée pour reconstituer l’énergie du qi, en soutenant la fonction cardiaque et de la rate ; stimulant la concentration mentale, nettoyant les poumons, calmant le système nerveux et renforçant le système immunitaire. Elle est également utilisée en MTC pour les personnes souffrant de faiblesse générale, d’épuisement et pour la récupération après une maladie.

En France, déjà au siècle des Lumières, les apothicaires allaient chercher l’orpin rose dans les Alpes ; largement réputée, la rhodiola a été référencée dans la célèbre Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, sous le nom de « racine de Rhodes ».

Composition & bienfaits 

La rhodiola fait partie des plantes adaptogènes dites primaires, elle va permettre à l’organisme de s’adapter au stress, elle génère une adaptation généralisée qui permet de surmonter cette situation de stress, physique, mental, environnemental.

C’est dans les racines de la plante que sont concentrés ses principes actifs, qui font d’elle une plante aux vertus médicinales incroyables.

La rhodiola se compose d’une multitude de substances, de nombreux composés chimiques (flavonoïdes, terpènes, polyphénols, phénylpropanoïdes…), les effets thérapeutiques les plus importants proviennent des principaux composés biologiquement actifs : le tyrosol, la rosavine, la rosarine, la rosine, la rhodioline et le rhodioloside (salidroside).

On pense que ces composés actifs affectent le système nerveux central pour augmenter la concentration et améliorer l’endurance, agissant comme un antidépresseur naturel. Un constituant clé de la rhodiola, le salidroside, à l’origine des propriétés antioxydantes de la plante, a un potentiel neuro-protecteur anticancéreux et antidépresseur.

La rhodiola agit comme un tonique qui va rééquilibrer la force vitale du corps, ayant une action favorable sur tous les systèmes de notre organisme. Elle va également renforcer les défenses de l’organisme (système immunitaire), elle apporte tonus et vitalité et dynamise le corps pour aider à réduire la fatigue.

La rhodiola comme de nombreux adaptogènes, protège le corps des dommages potentiels dû au stress oxidatif. Le stress oxydatif peut bloquer notre capacité biologique de détoxification et régénération, entraînant l’incapacité d’éliminer les radicaux libres et la toxicité de différentes réponses au stress.

Elle va aider à conserver au fil des années, un esprit vif, calme, concentré, un corps fort et équilibré, surtout lorsqu’il est confronté aux facteurs de stress de la vie qui ont un effet négatif sur l’humeur, le sommeil, l’appétit, l’énergie.

La rhodiola est également équilibrante, elle peut à la fois être apaisante sur les plans émotionnel et cognitif, selon les besoins du corps. Elle peut aider à rester alerte et à améliorer la mémoire et la clarté mentale, ce qui signifie qu’il peut être utile avant une période d’examens ou de charge de travail importante. De plus, la rhodiola augmente la sérotonine, un neurotransmetteur qui, entre autres, affecte le sommeil, l’humeur et l’appétit. Elle peut également avoir des effets régulateurs de la glycémie, aidant à rester équilibré.

De nombreuses recherches ont démontré des propriétés anti-stress, anti-anxiété et prévention de la fatigue surrénalienne. En effet la rhodiole a montré des résultats impressionnants pour les personnes souffrants de fatigue liée au stress et est particulièrement indiquée pour celles qui ont un épuisement aigu associé à un stress chronique. Du fait que la rhodiola est capable d’augmenter les performances mentales, en particulier la capacité de se concentrer tout en diminuant la réponse cortisol, cela va empêcher le burn-out avec syndrome de fatigue.

Elle aurait également certaines propriétés aphrodisiaques, cela peut être due aux effets positifs sur le système hormonal et sa capacité à stimuler l’énergie et réduire la fatigue et le fait qu’elle facilite la circulation sanguine.

La rhodiola est une plante recommandée pour les sportifs et les athlètes de haut niveau, car elle est connue pour améliorer les capacités, la performance physique, ainsi que l’endurance et la récupération après l’effort.

Comment l’utiliser & où la trouver

En Russie, la rhodiola est utilisée de différentes façons : en confiture, en sirop, en tisane comme boisson de table, en élixir, en pâte de fruit. En Europe de l’est on peut trouver facilement du sirop à base de rhodiola rosea.

On peut trouver la rhodiola rosea sous forme de gélules, de poudre, de racines séchées, utilisée en décoction, en macération, en extrait et en teinture mère ou teinture végétale.

La rhodiola peut être utilisée en infusion, elle est astringente, son goût peut être amer, il est bon de l’associer avec une plante douce (comme dans la recette ci-dessous).

D’autres plantes qui se marient bien avec la rhodiola : safran (pour renforcer l’effet antidépresseur), thym, réglisse, astragale, schisandra, gingembre et ginseng (pour renforcer l’aspect tonifiant).

La rhodiola, comme la plupart de plantes adaptogènes, se prend en cure. Il est conseillé de consommer la rhodiola quelques semaines avant le début d’une période de stress ou d’effort et de continuer durant toute cette période.

Vous pouvez trouver de la rhodiola en herboristerie, sous forme de racines séchées ou en teinture mère ou végétale et également en poudre. Il est également facile d’en trouver en magasins bio sous forme de gélules.

Recette 

Rosea Lemonade – Pour 1 carafe (environ 4 verres)

‘When life gives you lemons, make lemonade’

Voilà enfin le printemps qui fait son grand retour, la saison de la renaissance, l’occasion de respirer à nouveau à pleins poumons et de se détendre en préparant cette citronnade bien fraîche, avec de la rhodiola rosea et de la rose. Une boisson rafraichissante et tonifiante.

  • 800ml d’eau filtrée
  • 1 cuillères à café de racine de rhodiola
  • 2 cuillères à soupe de boutons de roses séchés
  • 1 cuillère à café de poudre de baie de goji (ou de poudre de rose)
  • Le jus d’un beau citron
  • Des rondelles de citron
  • Optionnel sucrant au choix : sirop d’érable ou d’agave.
  • Glaçons
  1. Pour la décoction de racines de rhodiola : la veille, mettre dans une casserole une cuillère à café de morceaux de racine de rhodiola dans de l’eau froide et chauffer lentement jusqu’à ébullition.
  2. Retirer du feu et ajouter les boutons de rose et laisser infuser la nuit (de préférence dans un contenant isotherme).
  3. Le matin, filtrer le mélange dans une carafe, ajouter la poudre de baie de goji, le citron, le sucrant choisi et mélanger.
  4. Verser dans des verres avec des rondelles de citron et des glaçons.

Vous pouvez aussi tout à fait, y ajouter d’autres plantes adaptogènes comme les mélanges de chez Hygée : l’Energie, la Concentration et l’Immunité.

Cette boisson est à consommer le matin et jusqu’à 14h (au-delà cela peut provoquer des insomnies). Vous pouvez la conserver au frais deux jours. (Ne convient pas aux femmes enceintes et allaitantes.)

Pour préparer une tisane de racine de rhodiola, que l’on appelle tisane de Sibérie, vous pouvez suivre l’étape 1, puis retirer du feu, verser dans un contenant isotherme et laisser infuser la nuit (l’extraction des principes actifs s’effectue durant la nuit). Boire le matin, jusqu’à 14h.

Bibliographie – sources :

  • Ma racine d’or – Andrée Fauchère
  • Adaptogènes – Paula Grainger
  • Super Powders – Katrine Van Wyk
  • Super Herbs – Rachel Landon
par <a href="https://www.beautytherapyabsolution.com/author/eva-gaillot/" target="_self">Eva Gaillot</a>

par Eva Gaillot

Créatrice culinaire vegan

Manifesto

Nous croyons que la Beauté sait réparer les coeurs et élever les esprits.
Nous croyons qu’elle s’incarne en chaque chose et chaque être vivant.
Nous croyons que la nature est à la fois source de beauté et d’inspiration.
Nous croyons qu’il est de notre responsabilité de faire le beau autour de nous.
Bienvenue en Beauty Therapy !

Découvrir


Sur le même thème


error: Content is protected !!