Accueil / Nos activistes Beauté / Interviews / Une histoire de mélodie et de rythme, interview de Yamin Alma artiste-compositeur-chanteur
FacebookTwitterPinterestEmail

Une histoire de mélodie et de rythme, interview de Yamin Alma artiste-compositeur-chanteur

2 décembre 2020

Peux-tu te présenter rapidement ?  

Salut Beauty Therapy ! Je m’appelle Yamin Alma, je suis chanteur-compositeur et multi-instrumentiste, né et élevé en France. Mes parents m’ont inscrit au conservatoire de musique à l’âge de 3 ans, donc j’ai toujours un peu été un artiste. En 2013, j’ai déménagé à Londres pour quelques années, tout en travaillant sur mon premier album « Into The Blue« . Ces deux dernières années ont été un tourbillon de voyages, d’expériences qui ont changé ma vie et m’ont apporté beaucoup d’inspiration. Parmi tout cela, j’ai sorti un EP 5 titres intitulé « Love Ascension », et je travaille actuellement sur mon prochain EP et quelques autres projets. Aujourd’hui, je vis dans le sud de la France, où je me suis installé juste avant la pandémie, pour rénover une vieille propriété familiale et redonner vie à un trésor qui était autrefois, celui de mes grands-parents et arrière-grands-parents.

Racontes-nous la dernière fois que la Beauté t’a fait du bien, t’a soignée ?

En 2018, je suis passé par une grave période de dépression. Une nuit, alors que je me trouvais dans ma maison de campagne, celle que je suis en train de rénover, un petit renard affamé et effrayé s’est approché de moi ; je lui ai donné quelques figues de notre jardin. Nous avons commencé à nouer une relation, il revenait tous les soirs comme un petit ami féerique. Grâce à cette nouvelle amitié florissante, je me suis sentie plus proche de la nature et plus humain. Lui et moi apprenions à nous faire confiance sans que la peur nous retienne. Cela fait maintenant deux ans, et il me rend encore visite tous les jours, et parfois nous nous endormons même côte à côte.

Comment ajoutes-tu de la Beauté au monde ?

En tant que musicien, j’apporte de la Beauté au monde par le biais de la musique. Chaque fois que je monte sur scène, j’essaie d’être aussi sincère que possible avec mon public, en donnant tout ce que j’ai, où que ce soit ; que ce soit un petit café ou un festival. Jouer, c’est se mettre dans une situation de vulnérabilité extrême, il faut se tenir debout et jouer devant les gens sans craindre les jugements. Il faut se montrer, révéler des parties de soi, faire face à tous ces visages et être dans un moment de partage. Pour moi, la scène est un lieu qui permet de répandre de l’amour. Je trouve cet échange avec le public très inspirant.

Lequel du rythme ou de la mélodie vient en premier ? Trouves-tu que l’un soit plus important que l’autre ?

Cela dépend. Chaque chanson a son propre processus de création. En général, pour moi, la mélodie vient en premier et ensuite je travaille le rythme. Mais c’est comme le Ying et le Yang, ils se complètent tous les deux, la mélodie donne le rythme et le rythme soutient la mélodie. On ne peut les séparer. Ils s’appartiennent l’un l’autre, et on peut ressentir cette union lorsqu’une chanson est vraiment puissante.

Que ressent-on lorsque les deux se rejoignent ?

On a ce sentiment de parfaite harmonie. Qu’il n’y a pas de séparation, les deux parties s’embrassent pleinement l’une et l’autre. C’est à ce moment-là que la musique attire votre attention, déclenche vos émotions, envahit votre corps, votre esprit et vous donne envie de danser, de bouger ou de vous exprimer.

Te souviens-tu de la première chanson que tu as écrite ? Et quel est celui que tu préfères à ce jour ?

La première chanson que j’ai écrite s’intitulait « When My Mind Plays » (Quand mon esprit s’amuse, en français), c’était une ballade à la guitare que j’ai écrite lorsque j’avais 16 ans. Les paroles évoquait la liberté que je ressentais lorsque que je jouais de la musique.

Mon morceau préféré… C’est une question difficile car j’aime la plupart des chansons que je mets dans mes albums. Mais, si je devais en choisir une en particulier, je dirais que c’est « Love Ascension » (L’Ascension Amoureuse, en français), une ballade rock avec un message universel. Souvent, lorsque je joue cette chanson en acoustique ou avec mon groupe, les gens aiment la chanter avec moi et c’est un sentiment d’accomplissement pour un artiste : donner et recevoir du public. J’aime vraiment cette chanson et je sais que je pourrais la chanter jusqu’au jour où je m’arrêterai.

Sur quel projet travailles-tu actuellement et quand vas-tu le dévoiler au monde ? Quel en est le message ?

Actuellement, je termine mon prochain EP. Je n’ai pas encore décidé de sa date de sortie, probablement quand la pandémie sera passée, car je ne peux pas me produire sur scène pour l’instant. Cet EP est différent de ce que j’ai pu faire jusqu’à présent, les chansons sont bien plus groovy, plus optimistes et prêtes à faire bouger votre corps. Il y a différents messages dans cet EP, mais dans mes chansons, les sujets tournent toujours autour de : l’amour, la liberté, la paix et la Beauté. Aujourd’hui, il y a aussi une partie de moi qui prend plaisir à redécouvrir et sentir les touches ce qui fût mon premier instrument, le piano.

Peux-tu nous citer trois de tes héros musicaux et ce que tu trouves beau chez eux ?  

J’ai beaucoup écouté de musique dans ma vie, mes influences ont changé tant de fois. Mais j’ai quand même un petit top 3 qui ne m’a jamais quitté et ils rayonnent de Beauté pour différentes raisons.

  • Prince, il a toujours été très novateur et généreux dans son art. C’était un perfectionniste et en a repoussé les limites. Ses compétences et son attitude ont remodelé toute une génération en matière de chant, de musique et de danse.
  • Bob Dylan était le maître des mots, il chantait, sans peur, ses opinions politiques au peuple et cela demande beaucoup de courage. C’est très beau.
  • Claude Debussy. je trouve son dévouement à la musique phénoménal. Il a écrit certaines des  plus intemporelles partitions classiques. La sincérité de sa musique traverse toutes les frontières et, personne ne peut nier ce sentiment de paix, que l’on ressent en écoutant « Clair de Lune ».
Bob Dylan

Crois-tu que la Beauté nous sauvera ? Comment ?

La Beauté a le pouvoir de donner un sens à la vie, de révéler une passion, d’éclairer un but. Ainsi, essayer de devenir une meilleure version de soi-même chaque jour, est un cadeau très sain et précieux que la Beauté peut nous offrir. C’est aussi à nous de décider, collectivement, de préserver et de chérir ce qui est beau : notre planète, notre air, nos océans, nos esprits et bien sûr, notre musique et nos arts ! Alors oui, je crois que la beauté peut nous sauver !

Vous pouvez retrouver Yamin Alma sur Instagram et découvrir sa musique sur toutes les plateformes !

par <a href="https://www.beautytherapyabsolution.com/author/uma-gaia/" target="_self">Olivia Panella</a>

par Olivia Panella

Uma Gaia, praticienne de médecine holistique

Manifesto

Nous croyons que la Beauté sait réparer les coeurs et élever les esprits.
Nous croyons qu’elle s’incarne en chaque chose et chaque être vivant.
Nous croyons que la nature est à la fois source de beauté et d’inspiration.
Nous croyons qu’il est de notre responsabilité de faire le beau autour de nous.
Bienvenue en Beauty Therapy !

Découvrir


Sur le même thème

error: Content is protected !!