Accueil / Soigner / Comment cultiver son énergie spirituelle ?
FacebookTwitterPinterestEmail

Comment cultiver son énergie spirituelle ?

12 janvier 2021

L’énergie spirituelle correspond au souffle vital qui habite les êtres vivants, et qui régit les lois de l’univers. Chaque individu en possède une, qu’il ressent plus ou moins. Ces vibrations énergétiques, lorsque l’on apprend à les écouter et à les rééquilibrer, peuvent permettre d’atteindre le bien-être physique et psychique et ainsi de retrouver une certaine harmonie. Il existe plusieurs façons de travailler sur cette énergie spirituelle et son équilibre. En voici quelques-unes !

Qu’est-ce que l’énergie spirituelle ?

L’énergie spirituelle est appelée Prāṇa en sanskrit (langue indienne) ou Chi (qui vient du chinois 气 ), et représente la force universelle de la vie. Ces termes n’ont pas de traduction littérale en français, et sont donc difficiles à définir. Ils se rapprochent du sens de l’esprit ou de l’âme, sans vraiment l’être totalement puisque le mot « âme » est représenté par un autre idéogramme en chinois (神 shén).

Le Chi correspond donc au souffle vital qui anime l’univers de vibrations, positives ou négatives. Ce Chi rythme la vie de chaque être et les relie entre eux. Il donne la vie et anime tout ce qui est vivant sur terre, mais n’est pas pour autant considéré comme une divinité.

C’est cette même énergie spirituelle qui régit le cosmos et toutes les lois de l’univers. Chaque être peut d’ailleurs être considéré comme un cosmos à part entière, où circule cette énergie, ce souffle vital, et notamment à travers les différents chakras.

L’énergie spirituelle fait partie de certaines pratiques de la médecine non-conventionnelle en Asie. C’est par exemple le cas du Reiki, médecine japonaise qui permet de prodiguer des soins par le biais des flux énergétiques et l’ouverture des chakras. Peu d’études scientifiques dans le monde occidental se sont déjà penchées sur la question de ces énergies spirituelles et de leurs bénéfices.

Pourquoi cultiver son énergie spirituelle ?

Si l’énergie spirituelle fait déjà partie des pratiques courantes dans de nombreuses autres cultures, le monde occidental est encore sceptique face à certaines d’entre elles. Ceux qui cherchent à cultiver leur énergie spirituelle sont généralement en quête de paix intérieure, de joie et d’épanouissement, et parfois même, de guérison de l’esprit et du corps.

Elle est en effet une clé de voûte du développement personnel et peut aider à reprendre confiance et à retrouver l’amour de soi, mais aussi des autres.

Cultiver son énergie spirituelle permet d’apprendre à contrôler son énergie et à retrouver un état d’équilibre. L’objectif ici est de parvenir à augmenter ses ressentis, améliorer ses différents sens, mais aussi gérer ses émotions. A terme, c’est le bien-être général, tant physique de psychique, qui est recherché.

© Leisketch

Apprendre à cultiver son énergie spirituelle

L’énergie spirituelle fait intervenir nos 7 chakras principaux, qui ont justement pour fonction de réguler ces énergies. Les dysfonctionnements de notre corps et de notre esprit sont tous liés à l’un des chakras, qu’il convient alors de rééquilibrer pour retrouver une harmonie énergétique. C’est cette harmonie qui prévient notre corps physique et notre psychisme de se prévenir et de guérir des différents maux.

Voici quelques astuces pour vous guider et vous aider à cultiver votre énergie spirituelle.

Être à l’écoute de son corps et de son esprit

Il est important d’écouter son corps pour mieux apprendre à gérer son énergie spirituelle. Les douleurs que l’on ressent sont bien souvent des indicateurs à ne pas négliger ! L’objectif est ainsi d’être à l’écoute de son corps pour mieux en déceler les déséquilibres. Pour cela, vous pouvez vous tourner vers les exercices de visualisation mentale, de posture et de respirations.

On retrouve justement ce type d’exercices dans des pratiques comme le yoga, le tai-chi-chuan ou le qi-gong. Ces pratiques travaillent beaucoup sur les postures et la respiration pour mieux en avoir conscience. La méditation, et notamment la méditation de pleine conscience, travaille, elle, sur les visualisations mentales et la respiration.

© Sophie Dherbecourt

Les rêves lucides, ou rêves conscients, sont également de très bons moyens d’écouter ce que notre corps et notre esprit ont à nous dire. Comme son nom l’indique, un rêve lucide est un rêve durant lequel nous sommes conscients que nous rêvons. Cette pratique demande de l’entraînement, et peut s’avérer difficile au début. Les vibrations provoquées par un surplus d’émotions ou par la réalisation que nous sommes bel et bien en train de rêver peuvent en effet facilement nous réveiller. Faire un rêve conscient nécessite donc une certaine stabilité, un contrôle de ses émotions et un peu d’entraînement pour y parvenir. Mais les résultats peuvent être impressionnants. Cette conscience pendant le rêve permet d’affronter des situations de la vie réelle sans en craindre les conséquences et sans peur ; elle améliore donc la confiance en soi. Mais elle permet aussi d’explorer son moi intérieur, son subconscient. Il est ainsi possible de communiquer avec soi-même pour déceler ses troubles et donc mieux les guérir.

Prendre soin de son soi physique

En renouant avec son corps et en étant à son écoute, il devient de plus en plus facile de deviner d’où viennent nos maux et de les traiter. Cette voie de la guérison et de l’apaisement passe aussi par la protection du corps physique. En effet, il ne faut pas oublier que ce corps n’est autre que l’enveloppe de notre énergie spirituelle. En prendre soin est donc un premier pas vers soi, et vers cette énergie.

Commencez par donner de l’amour à votre enveloppe corporelle, et cela peu importe sa forme. Cela peut passer par des moments accordés à soi-même, tournés vers le bien-être ou la mise en beauté. Donner de l’amour à son corps, c’est aussi lui donner ce dont il a besoin et faire attention à sa santé : un mode de vie sain, avec une alimentation variée et équilibrée, et la pratique d’une activité physique pour le maintenir en forme. Comme on le dit souvent : un esprit sain dans un corps sain.

Des pratiques comme l’acupuncture ou le massage (comme les massages shiatsu) sont aussi de bons moyens de prendre soin de son corps et de se relâcher.

Nourrir son énergie spirituelle positive

Cultiver son énergie spirituelle passe également par la pensée positive. Tout comme pour l’amour de son corps physique, il s’agit d’écarter les pensées négatives pour se focaliser sur ce qu’il y a de bon à tirer de chaque moment. Evidemment, certains événements de la vie n’y sont pas propices : il ne faut pas ignorer et refouler ces émotions négatives, mais les accepter et les écouter pour pouvoir mieux les confronter. Soyez toujours tolérant et patient avec vous-même. Sur du long-terme, accepter ces émotions négatives permet d’atteindre un certain bien-être psychique et d’être plus facilement tourné vers la pensée positive.

Ces pensées négatives peuvent aussi liées au stress ou à l’anxiété, que nous connaissons beaucoup aujourd’hui. Si vous êtes stressé.e de nature, une astuce simple est de consacrer un moment de sa journée, de préférence le soir, lorsqu’elle est terminée, pour faire un point sur toutes les inquiétudes, doutes et angoisses que vous avez traversé ce jour-là. A chaque moment de la journée, lorsque vous être pris d’une de ces pensées stressantes, ne l’ignorez pas mais acceptez-la et prévenez-la que vous lui accorderez de votre temps en fin de journée, avec toutes les autres. Le soir, revenez sur tous ces épisodes d’anxiété que vous avez rencontré pendant la journée.

© Leisketch

D’abord, vous constaterez que vous aurez oublié certains de ces événements et de ces pensées, qui vous ont paru anxiogène au prime abord, mais qui étaient finalement si futiles que vous ne les avez retenus. Ensuite, prenez 15 à 30 minutes pour faire le point sur les autres. Lorsque vous prendrez ce réflexe, vous réaliserez qu’il est possible de gérer son stress. Mais vous vous parviendrez également à distinguer les tracas qui nécessitent que l’on se préoccupe réellement d’eux, et ceux qui n’en valent pas la peine et que l’on finit par oublier. Au final, ces pensées anxiogènes qui occupaient autrefois vos journées ne feront même plus surface et vous éloignerez les mauvaises ondes !

Cette positivité peut vous aider à apprendre à gérer vos émotions, votre stress, et à savoir faire une pause dans votre vie pour profiter de l’instant présent.

Observer son environnement extérieur

L’environnement dans lequel vous vivez peut jouer sur votre bien-être physique et psychique. Un appartement ou une maison dont vous n’aimez pas la décoration, l’ameublement, ou même l’ambiance générale, peut avoir des répercussions négatives. C’est également le cas des habitations en désordre, dont on dit souvent qu’elles témoignent d’une tête remplie de pensées négatives. Faire de l’ordre chez soi, c’est aussi faire de l’ordre dans sa tête !

Côté ameublement, le Feng Shui (风水, qui sont les sinogrammes du vent et de l’eau) est un art chinois qui consiste à disposer son intérieur en fonction des flux énergétiques, et justement selon les cours d’eau et de vent. Leurs dispositions reposent notamment sur les flux du Chi pour créer une harmonie dans son intérieur. Les règles du Feng Shui indiquent par exemple qu’il ne faut pas placer son lit, lieu de repos, entre une fenêtre et une porte, où se forment les courants d’air.

Pensez également à vous déconnecter des écrans et à renouer avec la nature. Profitez de balades en forêt, ou simplement du vent qui souffle, des rayons du soleil qui tape sur votre peau quand vous êtes à l’extérieur, etc. Vous pouvez aussi amener la nature chez vous en plaçant des plantes, mais aussi des pierres, dans votre maison. Cela renforcera même les bienfaits du Feng Shui !

Votre environnement, ce sont aussi les personnes qui vous entourent. Certaines d’entre elles peuvent alimenter votre négativité et chercher à vous tirer vers le bas. Il peut s’avérer utile de communiquer avec ces personnes pour comprendre ce comportement et pour leur faire savoir de ce dont vous avez besoin pour cultiver une énergie positive. Une personne à tendance dominatrice et manipulatrice, qui ne veut pas comprendre, est tout simplement à fuir. Entourez-vous à l’inverse de personnes avec qui vous vous sentez bien, à l’aise, sans jugement, et qui vous motivent.

Faire preuve de bienveillance et de patience avec vous-même, mais aussi avec les autres, seront vos meilleurs atouts pour cultiver au mieux cette énergie spirituelle, attirer les ondes positives vers vous et retrouver une certaine harmonie. Cet équilibre énergétique se ressentira sur votre bien-être, mais aussi dans vos relations, votre travail et surtout, sur votre santé et celle de votre peau.

par <a href="https://www.beautytherapyabsolution.com/author/l-equipe-absolution/" target="_self">Edito Beauty Therapy</a>

par Edito Beauty Therapy

Auteur.e.s

Manifesto

Nous croyons que la Beauté sait réparer les coeurs et élever les esprits.
Nous croyons qu’elle s’incarne en chaque chose et chaque être vivant.
Nous croyons que la nature est à la fois source de beauté et d’inspiration.
Nous croyons qu’il est de notre responsabilité de faire le beau autour de nous.
Bienvenue en Beauty Therapy !

Découvrir


Sur le même thème

error: Content is protected !!